• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Guy Morant 16 novembre 2006 13:14

@ Michel Naud

Je préfère utiliser le terme « matérialisme » pour désigner la posture dont vous parlez. En tant que philosophie, le matérialisme exclut effectivement toute explication surnaturelle, mais tend également à rejeter toute explication autre que mécaniste, et c’est là qu’il me semble à la fois idéologique (par son affirmation dogmatique qu’il n’y a que la matière et rien d’autre) et insuffisant. Je ne m’en réclame pas pour autant d’explications surnaturelles, et encore moins d’élaborations religieuses.

Concernant les Brights, je les rejoins dès qu’il s’agit de dénoncer toute entrave au principe de laïcité, mais je m’oppose à toute action visant à « rectifier » une pensée scientifique qui ne s’en tiendrait pas au strict matérialisme. Je prends pour exemple les actions des Brights britanniques contre le livre de Burgess « The Origin of Man » (http://www.the-brights.net/forums/forum/index.php?showtopic=2677) Là, il ne s’agit plus d’affirmer des convictions, mais d’interdire à un scientifique de penser. Autrement dit, en se posant en gardiens de l’orthodoxie matérialiste, les Brights déclarent la guerre, non aux religions (ce serait prétentieux), mais à des individus, que leur position rend sensibles à de telles actions.

Pour reprendre l’analogie de Dawkins, si les Bright cherchent à obtenir une reconnaissance de leurs droits civils à l’instar des gays, cela signifie qu’ils estiment être les représentants légitimes de la Raison. Quant à « dire ce qu’ils pensent », ce n’est pas ainsi que j’appelle, par exemple, le fait de dénoncer publiquement un professeur dont le seul crime est d’avoir écrit des stupidités sur l’origine de l’homme. De telles actions reflètent une ambition politique, et peuvent aboutir à une nouvelle forme de censure.

Pour mémoire, je citerai la fin de l’article de Wired, avec laquelle je suis totalement d’accord : « The New Atheists have castigated fundamentalism and branded even the mildest religious liberals as enablers of a vengeful mob. Everybody who does not join them is an ally of the Taliban. But, so far, their provocation has failed to take hold. Given all the religious trauma in the world, I take this as good news. Even those of us who sympathize intellectually have good reasons to wish that the New Atheists continue to seem absurd. If we reject their polemics, if we continue to have respectful conversations even about things we find ridiculous, this doesn’t necessarily mean we’ve lost our convictions or our sanity. It simply reflects our deepest, democratic values. Or, you might say, our bedrock faith : the faith that no matter how confident we are in our beliefs, there’s always a chance we could turn out to be wrong. »


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès