• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


HELIOS HELIOS 22 août 2014 12:56

Bonjour Fergus...

J’ai toujours un peu de chagrin lorsque je constate que des personnes sensées persistent dans la caricature.
En clair, je suis d’accord avec vous, il existe un lobby nucléaire... un lobby des interets économiques de toute une filière technologique. Mais il me semble que lui attribuer tous les malheurs de la Terre, c’est a dire, la poursuite de l’exploitation de centrale en France, est un raccourci hautement osé.

La réalité me semble beaucoup plus simple,. Elle est teinté de réalisme, un réalisme d’une prudence méritoire face a une société qui ne peut se permettre de manquer d’électricité.
On ne peut ni éliminer rapidement ni même cesser de développer des centrales nucléaires... on ne pourra le faire que lorsqu’on aura réussi a produire la quantité nécessaire d’une autre manière, avec la même qualité (de stabilité et continuité). 

Plutôt donc d’accuser un lobby, penchons nous directement sur les deux points fondamentaux du problème....

— diminuer l’augmentation de consommation, et si possible diminuer la consommation non pas en se privant mais en fabriquant des solutions équivalentes alternatives ou en améliorant le rendement des équipements.

— ouvrons la boite a idée pour que se développent les solutions existantes, je pense par exemple au solaire pour d’autres objectifs que l’électricité - eau chaude, serre, création d’hydrogène etc - a des prix normaux, c’est a dire que les producteurs de ces solutions vendent leurs produits indépendamment du bénéfice qu’en tire l’acheteur. On n’aligne pas le prix d’une voiture sur le bénéfice qu’en tire l’automobiliste mais sur le prix déjà étudié lié au cout de la production et de la commercialisation... car il me semble fortement anormal que les entreprises d’énergies renouvelables captent la rentabilité future des équipements qu’ils vendent.

Après cela, quand nous auront atteint un équilibre stable entre la consommation globale et la production de la ressource, nous seront a même d’examiner les alternatives et éliminer si cela correspond au bon choix, tout ou partie du parc nucléaire et de son évolution.

La démarche intellectuelle qui m’emmène a vous ecrire cela est la même en ce qui concerne le reste de l’écologie, et pour une fois, je suis pleinement d’accord avec ce qu’a exprimé S Royal : l’écologie ne doit pas être punitive. Je considère que la « sortie par le haut » est la condition sine qua non de l’adoption par tous d’une attitude écologique., et on ne peut que regretter les manœuvres et les contorsions de ceux qui devraient la défendre et qui ne font que la rendre detestable

Bonne après midi.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès