• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Antoine Vermeersch Antoine Vermeersch 27 août 2014 18:43
Contre la réforme des rythmes scolaires
Rentrée 2014

Madame le Ministre,

Une majorité de parents d’élèves, d’enseignants, de pédiatres, de psychologues, d’élus, s’oppose toujours à la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, et notamment au retour à la semaine de 5 jours (4,5) de scolarisation.

Cette réforme prétend alléger les rythmes scolaires. Or, et vous ne l’ignorez pas, c’est exactement au contraire qu’elle aboutit. Prétendre alléger les rythmes scolaires en supprimant le repos du mercredi matin est une absurdité, un non-sens, un mensonge éhonté, une supercherie.

Levés tôt le mercredi, aussi, privés de ce salutaire moment de récupération du milieu de semaine, les enfants n’auront plus l’énergie de pratiquer de vraies activités périscolaire, les activités périscolaire de leur choix (danse, sport, arts plastiques, musique).

Dans les municipalités où la réforme est déjà effective, celle-ci se solde par un échec.
Faute de moyens, les activités périscolaires s’y traduisent le plus souvent par d’interminables séances de coloriage, des garderies confiées à des personnels de fortune totalement incompétents, créant potentiellement des situations dangereuses pour nos enfants.
Le terme même d’activités « périscolaires » est usurpé par la réforme, puisqu’au travers de celle-ci, le système scolaire, précisément, s’approprie ces activités, mettant au passage bon nombre d’associations de musique, d’arts plastiques, de sport, dans des difficultés qui les mèneront pour certaines à la cessation d’activité.

Y aura-t-il dans les écoles des profs de tennis l’année prochaine ?
Des profs d’escrime ? Des profs de danse ? De piano ? De guitare ? De violon ? De mandole ?...
Bien sûr que non. En revanche, le temps et l’énergie nécessaires à la pratique de ces activités seront engloutis par l’école pour la pratique d’activités non choisies.
C’est une atteinte caractérisée aux libertés individuelles.

Des milliers de parents, d’enseignants, d’animateurs périscolaires, de psychologues, de sociologues, d’élus, se tuent à vous le répéter, comme ils le répétaient hier à votre prédécesseur : Cette réforme est nuisible.
Nuisible pour les enfants.
Nuisible pour les parents.
Nuisible pour les enseignants.
Nuisible pour les communes.

Plus rien aujourd’hui n’excuse votre acharnement, votre obstination, votre entêtement à vouloir appliquer coûte que coûte une réforme aussi unanimement rejetée.

Comme vous avez pu vous en rendre compte au travers de vos scores catastrophiques aux élections municipales et européennes, il y a un certain nombre de choses que les Français, qu’ils soient de gauche ou de droite, ne pardonnent pas.
La réforme des rythmes scolaires, et son passage en force, en font partie.

Aussi, par la présente, nous vous demandons encore une fois de renoncer à l’application de la réforme des rythmes scolaires, et d’abroger purement et simplement les décrets y afférents.
Dans l’attente de cette abrogation, nous vous demandons en outre de renoncer à toute poursuite, à toute intimidation, à toutes représailles à l’encontre des directeurs d’écoles, enseignants et maires qui refuseront de mettre en place la réforme à la rentrée 2014.
Nous, parents d’élèves, sommes à leurs côtés.

Veuillez agréer, Madame le Ministre, nos sincères salutations.

Collectif contre la réforme des rythmes scolaires
www.rythmes-colere.fr

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès