• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Spartacus Spartacus 1er septembre 2014 08:55

Dommage de confondre les causes et les conséquences.

Faux le libéralisme alors que le marché du crédit n’est pas un marché libre, mais un marché ultra-règlementé.

C’est au nom d’un pseudo « intérêt commun » que les banques investissent mal. 
C’est parce que l’état a instauré des règles prudentielles que certains secteurs ne fonctionne pas.
C’est à cause des normes que les états ont créé que les prêts vont plus vers les obligation d’état que vers le risque.

Lorsqu’une banque prête à l’état ses règles prudentielles ne sont pas les mêmes qu’un crédit au particulier et encores différentes à celles d’une entreprise.

Quand l’état sauve des banques au lieu de laisser faire faillite, c’est tout sauf libéral.

En fait les solutions sont l’inverse de l’interventionnisme. Il faut moins de contraintes, laisser le choix aux banques de prendre des risques et si elles se trompent qu’elles fassent faillite. 
En faire un vrai marché libre et concurrentiel. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès