• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Philippe VERGNES 1er septembre 2014 14:23

Bonjour Le Kergoat,

C’est un bon début !

J’aurais tendance à vous encourager dans cette voie-là à la vue de votre fiche de présentation : « Passionné par la Science et l’Histoire, je lis et essaie de décrypter l’Actualité Internationale à la lumière de ces deux disciplines. Comme l’Historien, je tente d’abord d’analyser et de comprendre avant de juger. »

J’aurais même plussé votre article si vous n’aviez pas précisé que vous tentiez d’abord « d’analyser et de comprendre avant de juger ». Cependant, cette seule précision a fait que je moinse ce billet qui aborde le principal thème concernant toutes mes interventions sur ce site. A savoir : la perversion narcissique (plus d’une vingtaine d’articles pour le moment et trois autres encore qui seront bientôt proposés à la modération puisque quasi terminés).

En effet, vous avez raison lorsque vous dites que « personne n’est complètement propre », mais vous avez complètement tort en disant croire « que c’est au PS que cette dérive est aujourd’hui la plus avancée, que le système est le plus pourri de l’intérieur et que cette pourriture n’exprime rien moins qu’une décomposition profonde de la Société Française. »

Cette assertion (tout comme vos définitions et vos références à la perversion narcissique) démontre deux choses, l’une qu’il vous reste à comprendre que la perversion narcissique est avant tout et SURTOUT un processus (un mouvement, une force, une dynamique si vous préférez), l’autre que c’est une théorie des conflits intra- et interpsyhiques qui ne sauraient en aucun cas être limitée à sa seule interprétation comportementaliste, bien que cette dernière soit une excellente porte d’entrée pour appréhender les concepts difficiles de cette théorie. Seulement, il ne représente qu’environ 1% à 5% de son ensemble. Ce réductionnisme tend malheureusement à la mutiler fortement et la rend incompréhensible au grand public, car la théorie de la perversion narcissique est probablement la théorie la plus pertinente qu soit pour expliquer les dérives de notre civilisation occidentale et ce vers quoi nous nous dirigeons.

Vous demandez que faire, et affirmez que « face à un pervers narcissique, il faut réaliser à qui on a affaire et... sortir de la relation ! »

Vous avez-là apporté la seule et unique solution. Néanmoins, si vous envisagez qu’un changement de parti vous apportera la résolution de nos problèmes, alors permettez-moi de vous dire que vous croyez encore au père noël, car « la perversion se nourrit de vengeance, et plus on se méprend, plus elle s’en prend à ceux qui ne l’ont pas compris. Pour les pervers, c’est une question de survie" (Gérard BONNET). »

Or, la perversion narcissique est avant tout IDÉOLOGIQUE et tient à une inversion des valeurs dont je cherche l’origine depuis près de 20 ans. Au stade où en sont mes recherches, cette origine se situe à ce que nous reconnaissons être la naissance de notre civilisation actuelle, c-à-d il y a 2500 ans de cela. Toutefois, des recherches en cours pourrait la situer encore bien plus précocement (civilisation sumérienne et plus avant encore).

Bonne journée... et continuer à creuser, mais de grâce, choisissez-mieux vos références et vos « experts » (cf. Peut-on faire confiance à notre jugement ? La fiabilité des ’experts’ en cause).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès