• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


egos 8 septembre 2014 16:37

@musima


l’égalité femmes et hommes n’est à ce jour pas plus avérée (le Diable se dissimule dans les détails d’un exaspérant quotidien) que l’égalité raciale aux USA ou en Europe, hormis qqs sa affichés en trompe-l’oeil

sur ce sujet il serait judicieux de revenir (thème traité récemment sur 1 radio indépendante) au détournement du mouvement féministe noir durant les 70th par les mouvements antiségrégationnistes (blancs entre autres) et qqs spécimens particulièrement crapuleux de la communauté en question, 

de ce point de vue acceptons le fait que la conquête des droits féminins ne puisse rs’accomplir que par les intéressées, du moins celles ne se joignant pas à la meute traquant cette Messaline contemporaine

s’agissant du sujet de l’article, notons que la presse en question oscillait lors de la révélation de l’affaire DSK (le personnage est en lui même une anthologie vivante des comportements et attitudes que l’on peut désigner par le terme scabreux) entre propos laconiques et justifications oiseuses et pour certains (acte quasi blasphématoire), complotiste.

la majorité des arguments avancés à l’encontre de VT dans une forme d’hystérie propre à la chasse aux sorcières s’articule, étonnement sur avx , par des gens de robe, l’un affublé d’une soutanelle ou surplis, une auteure ... recycle les thèmes communs associés à la nature féminine, séduction, vénalité, versatilité , perfidie ... pour les plus véniels

le concile de Macon en guise de boussole

FH représenterait à lui seul , avec son scooter et ses divagations nocturnes, toute la majesté, la dignité de la fonction présidentielle, 
ds une sorte d’infaillibilité républicaine, de lévitation planant au dessus des contingences
souillée par les révélations (ds les faits bien anodines) criminelles d’une courtisane dépravée.

à croire qu’il faudra bien plus que la détermination des femens afin de déplacer les lignes


ps (abréviation abhorrée mais les circonstances)
« qu’est ce qu’elle a pu lui trouver »
question que se pose invariablement toute femmes à un moment ou autre ,
accessoirement les hommes (en référence à la scène de la rencontre entre Ondine et Hans, pièce de Jean Giraudoux)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès