• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


sleeping-zombie 9 septembre 2014 22:44

Hello,
Alors, mon vécu en tant qu’usager ayant pris le train matin et soir pendant 8 ans, pour un trajet de plus d’une heure sur l’une des lignes (voire la ligne) la plus chère de la sncf : orléans paris.

a. tous les fraudeurs ne sont pas des sans le sou, miséreux, voulant payer mais ne pouvant pas. Y a aussi beaucoup de magouilleurs, et/ou de mécontents qui utilisent l’argument « hier mon train a eu du retard, aujourd’hui je paye pas ».
b. les miséreux qui prennent le train, y en a, mais pour réaliser l’arnaque du billet valable 30 jours mais qu’on ne composte pas, il faut au moins acheter le billet, ce que le vrai miséreux ne fais pas, préférant parier sur l’absence ou la bonne volonté du contrôleur.
c. passer la durée à 1 jour ne changerait pas grand’chose, et ne menacerait l’emploi du contrôleur, puisque même si le compostage devient de fait inutile, il faut encore vérifier que le passager a bien son billet.
d. même au prix relativement réduit de l’abonnement (ils ont d’ailleurs supprimé la réduction de l’ancienneté), il est plus rentable sur la durée de ne pas payer, vu la fréquence des contrôles et le montant de l’amende. Donc ça doit être encore plus vrai pour les billets à l’unité qui sont plus cher. (c’était vrai jusqu’en 2012, après je peux pas dire, j’ai déménagé).

Bref, cette histoire de suppression de délai, c’est plutôt une tempête dans un verre d’eau.
Là où ça me fais chier, c’est que pour mes vacances, j’avais pour habitude de prendre un billet ouvert pour le retour, en même temps que j’achetais l’aller, avec un délai d’un mois, ça allait. Maintenant c’est plus possible ;(


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès