• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Hecetuye howahkan howahkan Hotah 9 octobre 2014 12:38

 Respects et robustesse Olivier....

’homme est globalement dément depuis allez disons 5000 ans.,saut de considérer le meurtre et le vol de masse comme l’aboutissement ultime d’un univers dément lui aussi......l’invention du calcul signa la fin d’un âge mental non hiérarchique, non comparatif,lié et dépendant de la nature des chose volontairement donc collectif par nature ,pas par idéation, ou le cerveau entier des humains était encore fonctionnel ..vivre était le miracle ....vivre abreuve la psyché d’une sorte d’état indéfinissable qui n’a pas besoin de se poser la question du sens, ni meme d’où je viens et toutes ces fadaise intellectuelles,certes intellectuellement motivantes pour celui ci , mais qui se passent dans un cul de sac ....ou nous sommes...

quel est le problème ? ça on s’en fou mon gars ,nous on travaille pour des solutions !
ah sans connaître le problème ? bien sur..pas besoin de connaître un problème pour trouver des solutions... !!!!

cette partie là du fait de vivre nous est maintenant inconnue ,globalement inconnue, le sens de tout cela alors aussi....donc « on » va en inventer un avec nos moyens.....le calcul sera la base, + l’objectif...........mais la calculatrice rencontre le fait de la mort qui est refusé....essayer de refuser le soleil revient au meme...la démence est alors déjà là,la calculatrice qui me sert de cerveau se mets a refuser des fais absolus.....pas la naissance non mais la mort........or nous humains nous ne pouvons refuser ce qui est...on n’a pas d’option de ce coté là, la vie doit être vécu pour ce qu’elle est, je ne parle pas ici de ce que on en a fait bien sur..

des que le coté calculatrice du cerveau a pris le dessus, nous étions sur il y a 5000 ans de ce qui se passe aujourd’hui....la touche plus reste enfoncée tout le temps.....or tout ceci a déjà mal fini pour des milliards d’humains et ça va continuer et si mourir était parti intégrante du fait de vivre ? et si notre cerveau intégrait lui meme cette notion factuelle de la mot du corps donc de « moi » et que cela était était une des clés pour l’ouverture totale de celui ci ?

cela dit parler de cela alors que celui qui lit ou écoute n’a pas l’expérience lui meme de savoir pour lui meme à propos de la partie manquante du cerveau est du domaine de la poésie au mieux, de la folie pure au pire,entre les deux se situe l’habituel ricanement de celui qui ne sait pas et comme il ne sait pas cela n’existe pas...,cela lui fait meme peur...car le cerveau qui calcule exige des certitudes sur tout, exige surtout des certitudes,
 sa programmation est comme çà, plus complexe bien sur..mais la compréhension de cela ne se faisant pas par la pensée analytique ou « moi je » , inutile de trop développer , ça ne sert à rien..

Alors sur la folie globale personne ne peut rien là,mais par contre sur la folie personnelle, là tout est possible...mais sur ce chemin je ne pourrais plus refuser la mort ,qui dans une zone non consciente ignorée factuellement de presque tous ,correspond en fait à un désir secret de continuité absolu......

Pourquoi donc ? Parce que la calculatrice qui dirige notre pensée analytique, et qui dit je et aussi oui/non..et qui a des talents dans les domaines physiques pratique pour survivre , cette calculatrice n’a pas de compétences avec le non connu,quand elle cherche tout et n’importe quoi l’objet de sa quête est déjà fixé., il est connu, il est une émanation de ce calcul pour gagner,profiter, si je fais une maison avec ces critères de calcul et d’évaluation ça marche et encore pas toujours bien..,si je « vis la vie » avec uniquement cela ça ne marche pas......l’inconnu lui échappera toujours car sa fonction ne comprend pas cette possibilité..et oui je ne suis qu’une fonction........alors par le mensonge, le faux, les chimères,les rêves éveillés etc etc etc elle transforme ce qu’elle ne sait pas en quelque chose qu’elle sait.....problème !! tout est faux.........

en voyageant par la on se rend compte sans chercher que darwin et ses singes méchants supposes être nos ancêtres sans que d’ailleurs on en ai trouvé un seul ,pour expliquer la démence des humains est du foutage de gueule intégral, il s’agit pour l’humain d’une malfonction de son cerveau, auquel il manque un sacré bon bout....
je le sais par expérience , je ne peux ni ne cherche a prouver,car si la preuve que c’est ça à un intérêt dans les champs pratiques....comme tien exemple au hasard Fukushima qui montre très bien qu’il n’était pas du tout nécessaire de construire des abris autour des réacteurs nucléaires,et bien ceci appliqué à tout le champs du fait de vivre qui pour nous est maintenant inconnu est un désastre,de la souffrance etc etc... 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès