• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Layly Victor Layly Victor 19 octobre 2014 11:48

Vous êtes vraiment remarquable ! Vous nous gratifiez d’une tartine extatique à la gloire de la « très courageuse et très intelligente » Ségolène Royal, et quand je vous pose une question précise, notamment sur la privatisation en catimini de l’hydroélectrique par la grande manipulatrice du Poitou, vous dites que vous n’avez pas le temps de répondre ! Si j’ai bien compris, vous êtes surtout très fort pour les incantations et le verbiage creux, les affirmations gratuites et non vérifiables, comme tous vos congénères.
Par exemple, le chiffre que vous avancez, concernant le coût d’un accident nucléaire en France, dont vous dites qu’il provient du « très officiel IRSN » : 5800 milliards d’Euros (en réalité, c’était 5000, mais vous avez arrondi à 5800, ça ne mange pas de pain). C’était tellement grotesque que ce chiffre a été ramené par l’ASN à 1000 milliards d’Euros, somme également fantaisiste mais qui fait « plus sérieux ». J’en ai parlé dans mon article « Monsieur Hulot et le grand mensonge de la transition énergétique » qui a eu un gros succès mais qui a été rapidement retiré de la circulation. Ce qui gêne énormément les écolos, c’est le coût de l’électricité en Allemagne et au Danemark, et la débâcle qui s’annonce dans ces pays et en Espagne. Alors, l’angle d’attaque principal est « on nous a menti sur le coût du nucléaire » (l’ineffable Hulot). D’où les incantations sur « l’énormité du coût du démantèlement », répétées inlassablement sur tous les plateaux télé par les grands esprits Ramade, Lepage et compagnie. J’ai répondu de façon précise dans mon papier, et cette précision a déclenché la haine (appels à la censure, à la prison) de vos amis, tous de grands démocrates. Et les « estimations » de l’IRSN et de l’ASN sur le coût d’un accident. Il se trouve que j’ai travaillé pendant plus de trente ans à l’IPSN, puis à l’IRSN, et que j’ai gardé des contacts. Mes anciens collègues ont tous été très choqués par l’utilisation du prestige que leur entreprise doit essentiellement à leur travail pour détourner ce prestige scientifique à des fins partisanes, et en plus de façon aussi grotesque.
Il se trouve que l’IRSN a tout de même réagi aux divagations de la CRIRAD concernant la mesure de l’activité dans le ciel de France suite à Fukushima, dans une mise au point claire, nette et précise. Alors là, ce n’est plus le « très officiel IRSN » ?
Vous êtes tous les mêmes : vous manipulez les données fournies par les scientifiques d’une façon toujours très orientée. Quand leurs conclusions vont dans votre sens, ou quand votre interprétation de leurs conclusions semblent aller dans votre sens, vous les citez comme parole d’évangile, mais quand ce n’est pas le cas, alors ce sont des salopards, des lobbyistes, des criminels inaptes à la démocratie participative (et comme dirait la courageuse Ségolène, à « l’économie cyclique »)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès