• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


MUSAVULI MUSAVULI 25 octobre 2014 19:06

Luc-Laurent Salvador, 

Le génocide des Congolais peut prendre fin si au moins deux nations prennent leur responsabilité : les Américains et les Britanniques. En effet, et pour la petite histoire, la guerre du Rwanda avait deux objectifs économiques et stratégiques :

1- contrôler et piller les richesses minières du Zaïre (l’actuelle République Démocratique du Congo),

2- démembrer le Zaïre en plusieurs petits Etats sur le modèle de l’ancienne Yougoslavie (on parle de balkanisation).

Le premier objectif a été atteint. Les Congolais sont aujourd’hui tout derniers au classement mondial de la pauvreté (186ème sur 186 pays selon le dernier rapport du Programme des Nations Unies au Développement) alors qu’ils disposent des plus importantes richesses minières du Continent africain. Les richesses sont pillées par une coalition formée des Américains, des Britanniques, des Rwandais, des Ougandais et de certains affairistes belges. Cet objectif-là est donc atteint, mais le deuxième objectif s’est heurté à l’« esprit national » que les Congolais ont hérité de leur héros national, Patrice Lumumba. Ils sont un peuple et ils refusent d’être divisés en plusieurs Etats. 

Les massacres qui se déroulent au Congo depuis deux décennies et qui ont coûté la vie à six millions de Congolais, visent essentiellement à éliminer le plus des populations autochtones possibles dans les régions minières de l’Est du Congo. D’où les assassinats systématiques des chefs coutumiers. Américains et Britanniques sont au courant et ils parrainent le processus en assurant la totale impunité aux auteurs de ces massacres au niveau du Conseil de sécurité de l’ONU. L’objectif de ces massacres est de briser le sentiment national des Congolais. Un peuple massacré, terrorisé, dépouillé, brisé et résigné se soumettra facilement au démembrement de son pays. Nous assistons sûrement au deuxième génocide que les Américains vont devoir porter sur leur conscience après celui des Amérindiens. Mais les grands médias n’en parlent pas parce qu’ils sont sous l’influence de l’Empire global. Comme vous l’avez remarqué, la BBC, qui fait partie du « système » de l’Empire global, a mis deux décennies pour se rendre compte que l’histoire officielle du Rwanda, telle que présentée par Paul Kagame, l’artisan des massacres au Congo depuis deux décennies, était mensongère. Il va falloir attendre pour comprendre les dessous du génocide que subit la nation congolaise.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès