• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Scual 10 novembre 2014 22:36

@Patrick Samba : Le problème c’est le « manifestement pacifiste » suivi un peu plus loin du « ça ne dit pas qui en est à l’origine, et pourquoi. »

Il y a contradiction. Soit on sait qui c’est et alors on peut dire si c’est manifestement pacifiste... soit on ne sait pas et c’est donc une menace. En l’absence de revendication ou d’un quelconque message rassurant, désolé mais c’est pas « manifestement pacifique » du tout mais très très manifestement menaçant.

Sincèrement si tu vois un type dans la rue avec une ceinture d’explosifs, tu ne le trouve pas manifestement pacifique. C’est seulement si il dit clairement que c’est un gag ou qu’il tourne un film, mais tant qu’il se tait et ne dit rien... tu peux pas dire qu’il est manifestement pacifique sous prétexte qu’il a pas encore tout fait saute, ou alors tout les terroristes du monde étaient manifestement pacifiques avant de passer à l’acte.

@Dithercarmar : Effectivement la liberté n’est qu’une notion abstraite. Une utopie. Mais c’est pas pour moi, il s’agit d’un fait. La liberté est une guerre entre ceux qui ont le pouvoir d’imposer leur liberté aux autres, et cela au détriment de celle à qui ils l’imposent. Par conséquent seul le Droit peut imposer aux puissants une limite à leur liberté de piétiner celle des autres puisqu’ils en ont le pouvoir. L’incarnation de ce droit qui impose la paix civile et sociale, c’est à dire la même dose égale de liberté pour tous (en théorie), c’est l’État grâce à la police.

Donc je suis désolé mais le flic à chaque coin de rue n’est absolument pas un problème. Le flic à chaque coin de rue n’est un problème QUE dans le cadre d’un État non démocratique imposant des lois dont les gens ne veulent pas. Bien sur dans un État démocratique les flics sont un gros problème... pour les puissants qui voient leur pouvoir réduit. Les ultra-libéraux comme vous ne font donc rien d’autre que promouvoir un la liberté des puissants qui peuvent ainsi imposer LEUR État non-démocratique où effectivement la police est un soucis. Le fascisme, c’est la liberté d’une classe dirigeante et non pas l’égalité devant la loi et la sécurité au service de l’intéret général du peuple qui ne veut pas voir les centrales menacées, et non pas la sécurité individuelle du crétin qui se croit malin à venir se poser sur le toit d’un site que la majorité veut au delà de tout danger.

Le fasciste n’est donc pas celui que vous croyez mon cher...
 
En réalité vous vous comportez comme un incroyable fanatique déconnecté de la réalité. Sous prétexte qu’au départ le nucléaire était idiot, vous préconisez de faire n’importe quoi sans réfléchir ? La situation est ce qu’elle est et vous n’y changerez rien. Il faut protéger les centrales peu importe le régime en place tout simplement parce que c’est trop tard elles sont là et tant qu’on ne les aura pas arrêté, il FAUT le faire. Et ça m’emmerde de le dire mais pour le coup c’est du factuel, sur ce sujet là, il n’y a pas d’alternative à moins de trouver un David Copperfield nous les faisant disparaitre d’un claquement de doigt, on n’a pas le choix. Aussi sur que un et un font deux et que la terre est belle et bien ronde.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès