• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Ronny Ronny 25 novembre 2014 12:35

Je me pose des questions sur cette hirtoire.

Effectivement, un drone, ou plus probablement dans le cas des centrales, un quadricopter, même à haute performance, restera invisible aux radars militaires (je ne parle même pas des civils qui ne sont que ds radars secondaires) et effectivment, il sera difficle à abattre à partir d’un chasseur de type mirage ou rafale.

En revanche :
. les infos ne nous ont pas précisé de quels types de drones il s’agissait. Cela pourrait nous éclairer sur la question
. ces drones sont radio commandés et ces radio commandes fonctionnent sur des bandes de fréquences limitées. Je serai surpris que l’on n’ai pas essayé de rechercher la source d’émission et ensuite de la localiser par goniométrie
. Ces drones sont lents par rapport à des chasseurs militaires, mais des hélicoptères sont tout à fait adaptés à leurs poursuites. A l’évidence, cela n’a pas été fait, ou pas rapporté dans les médias.
. Il est même envisageable de pièger un drone à partir d’un hélico, par exemple en descendant un filin de treuillage dans ses rotors, et à partir du modèle et numéro de série du drone crashé, de remonter à la personne qui l’a vendu et / ou acheté.

Pourquoi cela ne semble t il pas avoir été fait ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès