• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Doume65 7 décembre 2014 18:55

« expliquer en quoi l’option 2 est la plus improbable ? Mais en proportion de la probabilité des deux autres ! »

Oh là là, faudrait chausser des lunettes ! Je ne dis pas que c’est la plus improbable, je soutiens le contraire. C’est vous qui utilisez le qualificatif « d’option hautement improbable »

Je vous cite :

« 
Les pistes n’ont guère variées depuis la semaine dernière et peuvent être abordées selon trois éclairages :

-soit la DGSI et la gendarmerie ont pour consigne de ne pas intercepter les drones ni les télé-pilotes, mais seulement de les surveiller dans l’hypothèse où l’opération relèverait d’un service secret étranger.

-soit ses agents manœuvrent eux mêmes les drones, ce qui constutue l’option la plus improbable (tests de sécurité afin d’améliorer la surveillance des centrales, false-flag pour imposer une législation très sévère sur les drones, accroissement de la politique sécuritaire afin, entre autre, de lutter contre les « djihadistes verts », etc…).

-soit ils font preuve d’une inquiétante incompétence.
 »

--------------------------------------------------

« Maintenant, même dans l’hypothèse où il s’agirait d’une opération menée par un groupe de geeks anti-nucléaires, selon votre opinion »

Décidément, on prendra soin de ne pas oublier les verres progressifs lors de l’élaboration des lunettes !

Qu’est ce que j’ai dit ? Que j’évalue comme le plus probable que les agents de la DGSI et la gendarmerie soient aux manettes dans cette histoire. Selon vous ces gens-là sont des « geeks anti-nuclaires » !?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès