• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JMBerniolles 6 décembre 2014 12:14

Ah !  Fessenheim, Samba  les affaires de la mouvance anti nucléaire primaire dans le sillage de Grenpeace ne vont pas fort.

En Belgique, avec les ennuis sur les réacteurs nucléaires de Doel et le feu sur un transfo à Tihange, la hantise d’un Black out électrique l’hiver qui vient, commence à prendre le pas sur tout le reste.

De plus en plus les gens comprennent qu’électronucléaire et stabilité du réseau électrique sont intimement liés.

Alors ce nouvel article de noyage de poisson essaie d’attiser de nouvelles peurs. La menace étrangère.

Il y a d’ailleurs eu une manipulation médiatique à propos de déclarations de Bernard Bigot, Administrateur général du CEA. Qui a fait la mise au point suivante pour Sciences et Avenir :

De son côté, Bernard Bigot, joint par téléphone par Sciences et Avenir, nous a également affirmé que ses propos avaient été mal compris. "Je n’ai jamais dit cela ! s’exclame-t-il. J’ai dit que ces survols pouvaient être le fait d’organisations anti-nucléaires internationales. Cela n’a rien à voir avec la notion de ’puissance étrangère’ qui, elle, implique la présence d’un État" précise le directeur du CEA.

Greenpeace correspond pleinement à la définition d’organisation internationale anti nucléaire. J’ajouterai primaire et je rappellerai également que le fonctionnement de cette organisation quasi militarisée est autoritaire et que son financement est pudiquement qualifié de suspect, opaque … par nos médias.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès