• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JMBerniolles 10 décembre 2014 23:13

Pronucléaire, cela signifie être pour le nucléaire indépendamment de son utilité ou non.


L’article met simplement en évidence quelques uns des problèmes liés à la sortie du nucléaire.

Il est question de l’Europe et non du monde. Il n’est effectivement pas souhaitable d’avoir du nucléaire dans des pays sous développés ou non démocratiques.

Puisque l’Allemagne cherche vainement à sortir du nucléaire depuis l’an 2000, on peut donc se poser la question de comprendre pourquoi :

1) l’energiwende, la transition énergétique qui vise la sortie du nucléaire est basée sur le scénario Négawatts. Celui-ci suppose une division par deux de la consommation électrique. En Allemagne la base de référence est l’année 2008. il n’y a qu’à voir l’évolution de la consommation électrique en Allemagne pour sourire de cette hypothèse fumeuse. En France, c’est 2012 et une consommation divisée par 2 en 2050 [même les promesses électorales sont plus crédibles]

2) a certains moments le taux de la part de l’électricité éolienne surtout et photovoltaïque est tellement élevé qu’il faut littéralement déverser cette électricité, quelquefois en payant vers les pays voisins. En plus et c’est un autre motif de rigolade, le nucléaire est absolument nécessaire pour la stabilité du réseau à cause de l’effacement qui peut être brutal de ce type d’électricité.

3) le coût de l’électricité est déjà insupportable en Allemagne, mais renforcer les EnR intermittentes nécessite des investissements : sur les réseaux électriques, avec les smarts grids, avec le gaz naturel.. que même l’Allemagne ne peut se permettre. En fait vu leur utilité réelle ces EnR ne sont que le motif à développement d’une bulle financière qui se monte à de 500 à 1000 milliards d’euros (chiffre allemand)

4) la balance commerciale de l’Allemagne avec la Chine est maintenant déficitaire, et les EnR utilisent maintenant des matériels importés. D’autre part une électricité chère, - les particuliers ne pourront plus tout encaisser-, enlève de la compétitivité aux entreprises allemandes.

Pour toutes ces raisons l’Allemagne commence à comprendre que cela peut aller jusqu’à la faire sombrer.

Donc elle ne sort toujours pas du nucléaire et n’est pas prête à en sortir. 




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès