• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Le chien qui danse 18 décembre 2014 14:10

Mais de l’activité ce n’est pas ce qui manque, le travail lui ne sert de nos jours (et depuis un moment quand même) qu’a faire de l’argent pour permettre à ceux qui ne travaillent pas de vivre décemment et mieux que ceux qu’ils exploitent. L’activité et la créativité humaine se trouvent bridées par la nécessité de les faire entrer dans un ordre de rentabilité imposé par une somme de gens qui ne s’intéressent que très peu, voir pas du tout à ce qui est produit.
Le travail comme régulateur de la vie sociale est un leurre entretenu par les puissances d’exploitations comme le fait de lui attribuer aussi la « dignité » individuelle.
Réduire le temps de travail revient à faire perdre du pouvoir sur la société par les forces d’exploitations.
Mais elles peuvent compter sur l’esprit de « servitude volontaire » qu’entretiennent les exploités en faisant du travail une rigueur morale et en se classant eux-mêmes et par là même verticalement, y’a les bons travailleurs, les moins bons, les nuls, les fainéants et au final les parasites qui ne travaillent pas.

Tant qu’on travaille par une raison morale, on ne pense pas, c’est toujours ça de pris pour les exploiteurs.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès