• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


hans-de-lunéville 31 décembre 2014 10:58

Quel fatras et bourré de fautes, le délai de prescription est une nécessité sinon on rejugera encore l’affaire du vase de soisson. De toutes façon il est tout relatif ce délai car chaque nouvel élément relance le processus. De plus si je prends l’affaire des tueurs du brabant, la plupart des acteurs/témoins sont décédés et en plus la mémoire d’une personne est très faillible surtout sur plus de 15 ans.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès