• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


oncle archibald 23 janvier 2015 08:18

Le mot « charité » est la francisation du latin caritas, -atis, signifiant d’abord cherté, puis amour (et dont le mot anglais care, qui signifie le soin au sens le plus large, est l’un des dérivés). Cicéron, par exemple, prônait la « caritas generis humani », ce qu’on peut traduire par « amour du genre humain  ». 


Ne vous déplaise la charité est donc d’abord une vertu qui porte à désirer et à faire le bien d’autrui. C’est donc un acte inspiré par l’amour du prochain. Si l’église a un moment donné de son histoire s’est identifiée avec ce concept, c’est parce qu’elle était communément admise comme garante de la « conscience ».

Les mots charité, amour, conscience, solidarité, fraternité ont un sens sans qu’il soit nécessaire de rallumer la guerre de 1905 pour s’en approprier les vertus, a supposer que vous donniez pas comme synonyme au mot amour celui de copulation. Fut un temps, juste après 1905 d’ailleurs, ou le mot morale avait aussi la même signification dans les écoles laïques et les écoles confessionnelles. Actuellement il semble qu’il ait un sens péjoratif ou pour le moins désuet dans les écoles laïques. Je le déplore.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès