• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Alex Alex 29 janvier 2015 12:12

Pour ne répondre qu’à la question du titre, cet engouement provient du faible niveau et du manque de moyens des écoles marocaines.
Conséquence : les grosses boîtes préfèrent embaucher des ingénieurs issus d’écoles françaises (ou autres).
En ce qui concerne les « quotas », nos écoles ont pour premier but de former des élèves français. Il existe une part non négligeable d’étrangers, en particulier des Marocains qui bénéficient d’anciens accords leur permettant de passer les concours dans leur pays.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès