• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


morice morice 30 janvier 2015 12:46

La criminalisation du négationnisme relève d’un débat en soi : est-il opportun de judiciariser l’Histoire ? L’affaire du « détail », le « Durafour-crématoire », les « Shoahnanas » et autres « quenelles » sont cependant d’un autre ordre. Point d’affirmation historique ici, mais une trivialisation, une insolence affichée vis-à-vis de la tragédie de la Shoah. Des propos et des gestes qui choquent, qui blessent et qui scandalisent les rescapés des camps de concentration. Des blasphèmes. Qui sont impitoyablement réprimés.


mélange des genres douteux ici : la condamnation du négationnisme n’a rien d’un blasphème : en écrivant ça vous jouez au con en faisant des camps une « religion », c’est à dire une croyance : bref, vous faites dans le Dieudonné. Car c’est une réalité et non une « croyance »...

ras le bol de ces soutiens à ce gros débile.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès