• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


César Castique César Castique 31 janvier 2015 12:49

Juncker a absolument raison ! 


Du moment que les traités sont acceptés à l’unanimité, leur remise en cause par les électeurs d’un seul pays, ou même de quelques-uns d’entre eux, est définitivement inenvisageable. C’est toute la construction qui serait bloquée. On en a vu ce qu’il s’est passé avec le vote français sur le Traité constitutionnel. 

A partie de là, Juncker n’a fait qu’énoncer une réalité que chacun devrait connaître. D’autant plus que des dizaines de voix ont déjà dénoncé cette réalité. Et s’il faut s’en prendre à quelqu’un, ce n’est certainement pas à Juncker, mais bien aux électeurs des partis qui, en rendant Juncker « possible », ont implicitement approuvé ce système (en France, l’UMP, le PS, le Modem, l’UDI, le Front de gauche, EELV pour citer ceux qui ont des représentants au Parlement).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès