• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


amiaplacidus amiaplacidus 3 février 2015 15:51

« ... dénonçant les dérives chez nos voisins belges et suisses,... »

Quelles dérives ? Des faits, pas des on-dit !

J’ai fais, il y a un peu moins de deux ans, un petit infarctus dont je me suis bien tiré. Après quelques jours d’angoisse (je tiens encore à la vie), je me suis mis à penser que jai, en quelque sorte, de la chance. Même atteint d’un cancer méchant (par exemple cancer des os), je ne vais pas finir en agonisant dans des douleurs insupportables, le cœur lâchera avant, et rapidement.
Quelques minutes et le bonhomme, à la fin de la pirouette de la vie, retournera au néant.

Maintenant, j’y tiens même si un peu HS : lorsque l’on utilise une nationalité comme substantif (et non pas comme adjectif) on met des majuscules. C’est ainsi que l’on doit écrire « ... nos voisins Belges et Suisses ». Tout comme l’on doit écrire : « un Français » mais on écrit, c’est un cas d’adjectif « une personne française ».

Tout comme Cavanna, quoique fortement critique face à la société actuelle, j’aime et j’accorde une grande importance à la langue française.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès