• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


wesson wesson 4 février 2015 15:50

J’ajoute que Varoufakis semble posséder un don extraordinaire pour mettre les médias en panique complète.


En voici un exemple sur Reuters : 

Une dépêche annonce que Varoufakis discute avec le FMI 

Et quelques minutes plus tard, un autre dépêche annonce que Varoufakis ne discute pas avec le FMI

Bref, il les fait tourner en bourrique, semblant de changer de stratégie toutes les heures, ce qui fait que effectivement, les dirigeants Européens ne savent pas quelle est la position réélle de Syriza.

Et c’est vrai que cela force les Allemands à sortir du bois : ceux-ci ont fait savoir par l’intermédiaire d’un document de politique générale leur rejet des mesures sociales prises par Syriza : Les Allemands ont clairement dit qu’il était hors de question d’arrêter les privatisations, la baisse des pensions et du salaire minimal et les licenciements de fonctionnaires en Grèce.

Bref, je crois clairement que c’est la logique de l’affrontement qui va primer, avec une stratégie radicale de part et d’autre.
La différence étant que la Grèce, consciente de sa faiblesse joue sa partition en finesse en essayant de louvoyer, alors que l’Allemagne, consciente de sa force joue de son coté le passage en force.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès