• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


wesson wesson 5 février 2015 15:15

« Les effets négatifs d’une sortie de l’euro pour les grecs seront immédiats ne serait-ce que pour payer leurs importations ( balance commerciale catastrophique ) »

C’était vrai en 2010, mais ça ne l’est plus maintenant. En dehors des intérêts de la dette, le budget de l’état Grec est équilibré. Et avec une dévaluation en plus, il serait même largement excédentaire, ce qui permettra à Syriza de mener sa politique sans même devoir emprunter.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès