• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


lloreen 5 février 2015 09:01

En tout premier lieu les enfants ont besoin d’ amour .
Et l’ amour cela ne signifie pas plier aux caprices mais éduquer un enfant parfaitement pour le préparer à faire face plus tard aux difficultés de la vie.Respecter un enfant, c ’est mettre les barrières là où il en faut ; la vie en famille exige des règles comme la vie dans la société.

C’ est consternant de voir à quel point certains adolescents sont mal élevés, donc mal dans leur peau dès qu’ ils rencontrent la première contrariété. Devenus adultes, c ’est pire.
Le nombre de divorces explose, la vie en couple devient impossible parce que deux tyrans ne peuvent pas co habiter sereinement.
Lorsqu’ ils ont eux-mêmes des enfants, ils sont confrontés aux problèmes de la mono parentalité et ont du mal à offrir la stabilité essentielle au développement harmonieux de l’ enfant.

L’ éducation, ce n’ est pas du dressage non plus...

J’ ai fait le choix d’ enseigner à mes enfants et j’ apprends également énormément d’ eux parce qu’ ils ont cette intuition magique qui leur permet une progression rapide dans les acquisitions.
Mon choix n’ a pas été dicté-comme certains peuvent l’ imaginer- par souci de préserver mes enfants de certains autres ( même si cela est un aspect qui a été pris en compte) mais principalement à cause des programmes étriqués, pour ne pas dire sectaires de l’ enseignement traditionnel.

Mes enfants ont commencé par l’ apprentissage de la théorie de Nassim Haramein à l’ âge de 6 ans et nous suivons ses travaux en assistant à ses conférences en Europe lorsque c’ est possible.Mon plus jeune trouve cela si normal qu’ il a été étonné de se trouver un jour face à un adulte qui voulait voir le petit « génie » qui parlait tout naturellement de quelque chose dont il n’ avait jamais entendu parler à 42 ans...Ce qui lui a donné l’ occasion d’apprendre une notion fondamentale qui devrait être enseignée dans chaque école, prouvant qu’ il ne faut pas être un « génie » mais qu’ il est essentiel de pouvoir apprendre la réflexion dès le plus jeune âge pour inciter la curiosité d’ esprit.

Contrairement à une idée très répandue, un enfant comprend parfaitement des idées très compliquées de prime abord même s’ il faut ensuite les décortiquer plus en détail.

Or, à la vue des luttes intestines et doctrinales, il me semble que cela ne sera pas demain la veille.
Surtout après l’ épisode Belkacem et de sa doxa paranoïaque.

Le monde progresse si rapidement que la notion d’ école doit, elle aussi, évoluer.
L’ ordinateur permet à tout un chacun d’ apprendre par lui même ce qui l’ intéresse et de réfléchir lui-même au parcours qui lui convient le mieux.

J’ ai moi même fréquenté les bancs de l’ école publique mais elle a très mal évolué parce que ses structures ont la rigidité du granit et que la priorité de ses dirigeants est de faire des écoliers des individus coulés dans un moule, suivant des consignes comme des automates pour devenir de dociles consommateurs et des employés malléables.

Comparés à d’ autres enfants, les miens n’ ont pas une once de violence entre eux et je suis effarée par certains récits d’ une connaissance, enseignante.
Mais cela n’ est pas étonnant puisqu’ énormément d’ enfants ne sont plus éduqués.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès