• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Emile Mourey Emile Mourey 4 décembre 2006 23:03

A l’auteur (pour animer le débat)

Vous dites :...un sentiment qu’on appelle l’empathie, qui permet d’étendre notre égocentrisme à ce qui nous ressemble.

Je propose une autre explication : si l’homme est un animal mais transposé sur un plan supérieur, ne pourrait-on pas considérer qu’un groupe social est comparable à la meute, mais également transposée sur un plan supérieur ? (raisonnement analogique) ?

Or, dans la meute, les animaux, non seulement ne s’entretuent pas mais font bloc contre une meute concurrente (c’est pour ainsi dire programmé, le loup étranger n’est pas accepté dans la meute alors qu’il pourrait y ajouter sa force).

Par analogie, on peut penser qu’il en est de même pour le groupe social et que c’est du fait d’une évolution naturelle ou par nécessité de survie que les groupes sociaux passent entre eux des alliances ou continuent à se combattre.

D’où une autre explication de l’amour entre les hommes, non pas une projection de notre égocentrisme sur nos semblables mais une sublimation de l’instinct animal sur un plan supérieur qui serait l’amour, d’abord au sein du groupe, ensuite au sein de l’alliance.

D’où également une interrogation sur l’existence éventuelle d’un plan encore supérieur que échappe encore à notre entendement.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès