• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jean Zin (---.---.78.31) 24 juillet 2005 08:30

Croire que s’il y a un chômage de masse c’est la faute des chômeurs est d’une telle stupidité qu’on ne peut l’expliquer autrement que par la nécessité de se donner bonne conscience pour ceux qui ont un travail.

Lorsqu’il y a des millions de chômeurs, c’est une question macroéconomique, largement monétaire comme le keynésianisme l’a démontré dans la pratique. Dès lors un chômeur qui retrouve un emploi, c’est un autre qui ne l’aura pas. Le mythe que le chômage serait dû à une trop grande protection des chômeurs est incroyable mais, certes, comment faire sinon pour leur couper les vivre sans paraître des monstres inhumains ?

L’exemple de l’Angleterre est mal interprété. Ce n’est pas la mauvaise protection des chômeurs qui diminue le chômage mais la situation économique (bulle immobilière par exemple) et le droit du travail plus souple. Les pays nordiques ont un chômage maîtrisé avec une forte protection sociale. Le plus absurde dans l’histoire c’est qu’une meilleure protection des chômeurs, un maintien de leur revenu, stimule l’économie locale alors que la suppression des allocations est non seulement inhumaine mais contre-productive sur tous les plans (consommation, employabilité).

Nos dirigeants sont d’une telle bêtise et s’enfoncent tellement dans leur autisme qu’il faudrait une bonne révolution pour les ramener à la réalité. Mais plus on rejette un libéralisme dogmatique dont on subit les ravages et plus ils se persuadent qu’il faudrait encore plus de libéralisme...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès