• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


prolog 22 février 2015 09:53

@Jean Keim
C’est vrai que c’est bizarre d’encourager les naissance sans consulter les autres (pays) mais c’est aussi le principe de la guerre, et la France est en guerre.

A partir du moment où quelques personnes prennent 90 % de ce qu’il y a sur la table, et que le reste des convives veut faire pareil, on peut en conclure qu’il y a trop de monde autour de la table.

Sauf qu’avec deux fois moins de monde, le problème se poserait encore non ?

En dessous d’un certain nombre, il n ’y aurait plus assez de monde pour bosser pour ceux qui se servent. Donc ils ne pourraient plus autant se servir... et ils encourageraient sans doute les naissances.

Se mettre d’accord sur ce qu’est un partage (au lieu de la définition actuelle qui revient à dire « premier arrivé, premier servi ») me parait nettement plus crucial que de réduire les enfants.

Ou alors j’ai mal compris ce que tu disais.

Ca me fait penser au concept de taux de chômage minimal pour éviter l’inflation. C’est le politiquement correct pour dire que si il y a moins de 10% de chômeurs, les salaires augmentent donc le business devient moins rentable donc les patrons n’y vont pas.

Dans un premier temps on pourrait se dire qu’il y a trop de travailleurs potentiels puis on se rend compte que le partage se fait pareil quel que soit le nombre, le but étant de mettre la pression sur tout le monde.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès