• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Loatse Loatse 24 février 2015 14:46

Ces rappels incessants à la laicité sont l’équivalent de sparadraps sur des plaies ouvertes..


Il fut un temps (pas si lointain) ou en france les religions se vivaient de manière apaisées et cohabitaient sans problème avec la république et ses lois...

Evidemment, il est plus facile de constater les dérives, de légiférer, de sanctionner que de se questionner sur le modèle de société qui est le nôtre...

Comme si une remise en question de nos modes de vie, impliquait un renoncement au libre arbitre dont nous disposons ! 

« Jouir sans entraves » voilà le mot d’ordre né de 68 avec les couches jetables, les rasoirs jetables... et qu’est ce que ça a donné ? nos anciens en maisons de retraites (donc jetables eux aussi), une foulitude de divorces (conjoints jetables) menant à la monoparentalité (source de paupérisation des familles)... Banalisation de l’avortement qui se substitue souvent à la contraception... quand ce n’est pas pour se débarasser d’ un enfant qu’on aime pas parce que non programmé..

je t’en ficherai moi du modèle de la famille éclatée, décomposée, recomposée comme socle civilisationnel d’une société équilibrée... !

Quand à la femme, elle est passée du statut de ménagère (en milieu urbain et non rural ou celle ci travaillait aux champs) à celui de faire valoir, faire vendre... une vitrine qui de plus se doit de courir entre crèche, entreprise tout en restant désirable... c’est à dire toujours en concurrence avec ses cadettes (une histoire de date de peremption comme les yaourts)

le droit de la femme à s’épuiser oui !

Les premières générations de mômes transbahutés d’une crèche aux gardiennes...puis de leur milieu familial à un autre une fois celui ci éclatée avec en prime demi frères et soeurs qui parfois ne font que passer... ca peut donner quoi psychologiquement parlant ?

Vestimentairement, c’est la mode du transparent, du court (ou à poil sans l’être) qui cotoie l’autre extrême : la femme qui disparait sous des kilomètres de tissu opaque... (ce choc des extrêmes aurait du nous interpeller quand à la nécessité de rechercher un juste milieu... rien n’arrive par hasard)

La crise n’explique pas tout... l’argent même s’il contribue au bonheur n’explique pas pourquoi tant de gens semblent sans repères, malheureux... Le consumérisme à outrance, le sexe en open bar, avec demain bébés en gpa (made in china ? india ?) , font autant de dégats que la fameuse crise...

Quand à la liberté d’expression, que dire lorsque celle ci est devenu outil pour s’attaquer aux croyances, arme aux mains d’un athéisme militant, irrespectueux, nihiliste et revanchard... ?

Voici donc résumé, un tableau de ce que nous appelons la bouche en coeur : « nos valeurs ».... et qui contribuent au délitement de notre société.. à son affaiblissement... à la perte de son identité aussi, fruit d’un passé avec lequel nous avons décidé de rompre, de tout jeter (là aussi) pour construire un monde nouveau éloigné de tout « archaïsme » (dont la complémentarité des sexes, très mal vue...)

Le meilleur des mondes ?







Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès