• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


christophe nicolas christophe nicolas 16 mars 2015 16:50

Voici la recette d’un E-cat, machine à fusion froide qui demande tout de même quelques moyens de laboratoire mais à la portée de toute école d’ingénieur. La commercialisation est bien sure sujette à caution puisque l’inventeur a déposé des brevets et que j’ai protégé les explications mais il n’y a pas de souci pour faire des prototypes à but scientifique..                  


Le principe consiste a insérer des atomes d’Hydrogène dans un puissant champ magnétique créé par des électrons.                      

Pour ce faire cela, il faut insérer des atomes d’hydrogène H+ dans un matériau ferromagnétique exposé au champ magnétique d’un solénoïde protégé par une céramique. Andréa Rossi utilise une résistance en Inconel, c’est à dire à base de Nickel pour que son rayonnement soit absorbé par la poudre de Nickel, son combustible                   

Son combustible est en poudre car sous forme de solide, les zones de Weiss (domaines ferromagnétiques) sont contraints aux joints de grain (parois de Bloch), ces derniers ne pouvant pivoter. Si on prend de la poudre de Nickel nanométrique ou un peu plus grosse, les grains pourront pivoter et le ferromagnétisme sera d’autant renforcé, de plus, la température de transition qui détruit le ferromagnétisme sera augmentée. Notons que le nickel doit subir une désorption qui se fait « sous semi vide en atmosphère dihydrogène » à chaud pour éliminer l’azote et l’oxygène qui sont des polluants chimiques et magnétiques et le charger le combustible en hydrogène (H+), la molécule H² se dissociant sur un catalyseur, du platine ou du palladium en nanoparticules dans le nickel. Ceci est décrit dans la littérature du Pr Focardi.                

Il faut une forte puissance électrique au départ pendant un certain temps pour amorcer la réaction. le processus se faisant en atmosphère de dihydrogène sous pression à 20 bars. Le signal électrique doit être adapté au potentiel de dissociation du dihydrogène, il doit donc être dissymétrique mais il faut demander à un chimiste et cela demande des essais.            

Voilà, les conditions sont réunies, les moments magnétiques s’alignent et si le phénomène est suffisamment puissant, il se passe ce qu’on appelle une réfrigération magnétique qui expulse, l’énergie cinétique sous forme de rayonnement. Ce phénomène est important car c’est ce qui a bloqué presque tous les gens de la fusion froide, comment évacuer la chaleur qui va casser le dispositif ? La matière est alors dans un état ordonné.                         

Comment marche le réacteur ?                    

Il y a plusieurs possibilités, la première est d’obtenir des fusions lorsque deux particules se rencontrent avec les moments magnétiques alignés en postulant qu’il n’y a pas d’interaction dans cette direction mais il faut que ce soit extrêmement bien alignés dans un milieux parfaitement ordonné ; la deuxième est de dire que les ions H+, soumis a un champ créé par des électrons, subissent une décélération de rotation qui les transforme en neutron quasi immobiles lesquels seront captés en fusion isotopique. L’analyse de plusieurs travaux montre que ces deux mécanismes existent. En fait, le champ déstabilise les atomes ce qui les fait évoluer faire un état plus stable libérant de l’énergie quelque soit le type de réaction. Si la température monte excessivement, l’alignement magnétique cède et la réaction cesse, c’est donc sécuritaire.
      
A noter que dans l’hot cat, il n’y a pas de dihydrognène sous pression, le catalyseur est du Tétrahydruroaluminate de lithium (Li-Al-H4). 

Voilà, il n’y a rien de magique mais que des choses logiques sauf que certaines idées dérangent les lobbys industriels et scientifiques alors qu’un bon gros surgénérateur à 10 milliards avec des réactivités non contrôlées, c’est tellement plus fun...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès