• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Pascal L 19 mars 2015 17:19

@Doume65
« je pense que c’est l’hydraulique le plus réactif »

L’hydraulique n’est réactif que sur les grands barrages avec un réservoir et encore, une vanne ne peut pas s’arrêter en quelques secondes avec toute la pression d’eau dessus. Par ailleurs, il n’est pas question d’arrêter le Rhin ou le Rhône.

Les besoins standards de régulation européenne nécessitent d’avoir autour de 3000MW sous le coude, ce qui nécessiterait un gros paquet de barrages pour faire cette régulation.

En fait les régulateurs préfèrent les grosses centrales thermiques ou nucléaires. Pas question d’utiliser le solaire ou l’éolien pour cette tâche. Pour le nucléaire, c’est assez compliqué, car il faut anticiper la présence de produits de fission qui peuvent ralentir le réacteur jusqu’au point où un démarrage n’est plus possible avant plusieurs heures. Mais avec l’informatique, on est arrivé à anticiper correctement le fonctionnement du réacteur. De toutes façons, il faut maintenir la fréquence dans une plage, il n’est pas nécessaire d’être strictement à 50Hz.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès