• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


JC_Lavau JC_Lavau 7 mai 2015 19:40

Dans des romans d’espionnage des années cinquante, l’agent américain se gaussait de l’agent français : le français n’avait que son flingue pour ami, alors que l’américain avait un carnet de chèques pour corrompre qui il voulait, en Amérique latine.
A cet âge là, je ne posais pas la question de l’origine des richesses que l’américain dispensait à ses corrompus... Origine : la planche à billets. Ni mon père ni Science et Vie n’avaient pensé à me le dire.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès