• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Jean Keim Jean Keim 3 juin 2015 09:24

Nous voulons créer un ersatz d’intelligence, nous attendons des merveilles de la technologie et nous ne savons toujours pas ce qu’est la conscience sinon par la définition du dictionnaire ou du philosophe à la mode.

La vie a-t-elle un sens ?
Pourquoi ne sommes nous pas sinon heureux du moins en harmonie ?
Pourquoi l’humanité ne connaît-elle que la compétition, la guerre et l’injustice ?
Pourquoi et comment la matière inerte s’est-elle organisée pour accueillir le vivant ?
Pourquoi le vivant lui même s’associe-t-il pour aller vers plus de complexité ?
Nous ne savons pas répondre à ces questions, ces questions créent un vide et une angoisse et nous nous réfugions dans des activités palliatives avec l’attente qu’elles nous distraient.
Dans certains moments privilégiés nous levons les yeux au delà de nos mirages et nous voyons le visage de l’autre, le vent dans ses cheveux, la même attente dans ses yeux et l’angoisse nous étreint de plus belle, il nous manque quelque chose de fondamental, nous croyons être le seul dans cet état, nous cachons notre désarroi, nous sommes terriblement habiles dans cet exercice, l’autre l’est tout autant et nous sommes claquemurés dans notre solitude, les autres nous paraissent aller bien mais ce n’est qu’une façade, une mascarade, nous sommes des êtres dérisoires.
Il devient urgent de reconnaître que nous sommes une espèce malade et de trouver ce qui ne va pas en nous.
Chercher la réponse à l’extérieur de nous, coller des liens trouvés sur le Net font partie des symptômes de la maladie. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès