• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Francisco Francisco 15 juin 2015 00:16

Je suis absolument sur la même ligne.
Population dépossédée du pouvoir, alors qu’on parle d’un système démocratique. (je pense qu’il n’est pas nécessaire de revenir à l’étymologie de ce terme).
L’illusion de certains qui ce pensent riches alors qu’ils ne le sont pas. Avec en plus une fâcheuse tendance de la majorité à défendre des intérêts qui ne le sont pas les siens.
Le paradoxe d’un pays qui va mal, mais pas pour tous ! Puisqu’on constate un écart entre les plus riches et les pauvres qui n’est pas seulement dû à la baisse du niveau de vie des pauvres.
Je vous rejoins également sur « l’habileté des dirigeants » qui consiste à faire croire qu’il n’y à pas d’alternatives. Les plus riches achètent les médias, donc achètent l’opinion. Ils ont en plus le culot de toucher des subventions car c’est pas rentable.

Le plus savoureux, c’est l’apathie pour ces riches, de ceux qui veulent être plus malin que les autres. Car la nouille de base, elle est tout simplement pas au courant et la politique lui fou la gerbe d’une manière général. Au niveau au dessus, on est avertie, on s’y intéresse et on s’insurge. Puis il y à les vraiment gros malin qui pour ce démarquer de la masse des averties prennent la défense de leurs maîtres, sous prétexte que les attaques a leurs encontre sont banales et simplistes.
Tout cela ne date pas d’hier, et aussi terrible que cela puisse paraître, les systèmes mises en place par ceux qui détiennent le pouvoir sont devenus banals et simplistes. N’en déplaise aux ultra-malin à qui on la fait pas !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès