• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


charlie charlie 20 juin 2015 17:26

« Pour les Occidentaux, les musulmans seraient islamo-fascistes. « 

Mais non, c’est complètement faux. C’est l’islam qui est « islamo-fasciste », moi je dirai : d’essence totalitaire.

Les musulmans, les pauvres, ils font ce qu’ils peuvent avec une pareille culture inégalitaire et dominatrice. Ce sont les premiers à subir. Les premiers et les plus nombreux à payer le terrible tribu des intégristes, ces fous d’Allah, à mourir sous leurs bombes, à être massacrés dans les écoles, les marchés, les mosquées……


«  les Musulmans sont persécutés aussi bien en pays d’Islam qu’en pays occidentaux  »

Non, heureusement pour eux. C’est pour cela qu’ils fuient les pays de combat non pas vers les autres pays islamiques, mais vers les pays occidentaux où ils cherchent asile. 

Car, entre les persécutions que je viens d’évoquer (massacres, emprisonnements arbitraire, soumission, inégalités hommes/femmes….) et les discriminations à l’embauche ou à l’entrée des discothèques, vous avouerez qu’on n’emploie pas le même mot (« persécution » !). 

Les réfugiés ne s’y trompent pas, eux, ils connaissent les meilleures terres d’accueil.


« le sunnisme et le chiisme. Deux courants de l’Islam qui ont vécu pendant plus de 1400 ans sans problème majeur »

Sans problèmes majeur….. comme vous y allez !

Depuis la guerre de succession de Mahomet, l’antagonisme n’a jamais cessé entre chiites et sunnites. Heureusement pour eux, les chiites en grande minorité ont pu se fondre : pour éviter « les persécutions des sunnites majoritaires, les chiites vont alors plonger dans la clandestinité. »


« Pendant 13 siècles, non seulement les sunnites qui détenaient le pouvoir méprisaient les chiites, mais ils leur imposaient un rang inférieur dans la société et ne toléraient guère d’expression politique de leur part. Du 16ème au 20ème siècle par exemple, la domination des Turcs (sunnites) fut d’autant plus dure que les Arabes chiites furent soupçonnés de sympathie pour leurs coreligionnaires Perses safavides, ennemis des Turcs à plusieurs reprises. Et sous Saddam Hussein, tout Irakien chiite soupçonné de ne pas obéir servilement au pouvoir était exécuté, et la révolte chiite qui suivit la guerre du Koweït fut étouffée dans le sang avec environ 300 000 morts. »


Dire qu’il faut attendre le 11 septembre et la « croisade » de Bush pour réveiller la guerre religieuse entre les deux courants, excusez-moi, mais pour un musulman qui dit cela, c’est être inculte ou se fiche du monde…..

Du coup, je n’ai pas lu la deuxième moitié de l’article, j’ai compris.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès