• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


(---.---.97.78) 11 mars 2007 15:50

cher monsieur je relis votre réflexion, en mars et tout ce que vous signalez sur les services existant en 1956 est exact, mais le problème ne semble point se situer ici ; c’est que durant cette semaine 26-31 décembre, ni les guides de haute montagne, ni les gendarmes alpinistes,ni l’école d’alpinisme, ni la direction de sud aviation, ne voulurent lèver le petit doigt, pour le moindre secours pour les raisons les plus sordides de gros sous et d’indifférence envers des parisiens qui étaient la troisième cordée de l’année, en hiver, à venir s’amuser sur le Brenva, ce que aucun chamoniard n’avait osé...et quand on envoya l’armée tiotalement inexpérimentée, et qi échoua, on atteint le comble de l’horreur lorsque un nouvel équipage vint récupérer les premiers sauveteurs accidentés, et alors qu’au moins une quinzaine de personnes se trouvaient sur zone le O3 Janvier, tout le monde reparti...en oubliant vincendon et henry, le commandant le gall, considérant qu’il valaient bien mourir avec tous les membres, que de vivre amputé.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès