• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


El_Che (---.---.100.34) 22 décembre 2006 09:58

« Car d’un autre côté, je pose également la question de savoir si on peut refuser d’aider quelqu’un sous prétexte qu’il a directement contribué à situation ? »

Tout le problème est de savoir si l’humain peut supporter l’idée d’aller risquer sa vie en haute montagne (ou en mer, ou ailleurs) en sachant pertinemment que rien ni personne ne viendra à son secours en cas de problème grave.

C’est toute la différence entre les pionniers et les plaisanciers qui se pose : tandis que les premiers repoussent les limites de l’homme, permettent le développement de nouveaux matériaux isolants, equipements de survie, etc. , les seconds ne font que « faire du sport ».

Bien sûr qu’il faut aider les uns comme les autres, même au risque d’entraîner les sauveteurs dans la mort : dans une société qui s’y refuserait, les sapeurs-pompiers n’existeraient pas !

Mais, je suis favorable au fait que le coût financier du sauvetage soit à la charge du casse-cou, au moins sous la forme d’un forfait pour « marquer le coup » (tel que ça se pratique pour les véliplanchistes poussés au large par les courants).

in memoriam les membres d’équipage de l’hélicoptère « Dragon 76 » de la Sécurité Civile, tués il y quelques années dans le crash de leur machine sur une ligne à haute tension, en revenant d’une intervention sur un accident de la circulation dans la banlieue du Havre.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès