• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


LucDolmont 27 août 2015 02:23

@Massada
« (...)car la diversité génétique au sein d’un groupe humain est généralement plus grande que la divergence moyenne entre populations différentes. »


Encore un raisonnement « scientifique » qui prétend prouver à l’homme ordinaire qu’il ne voit pas ce qu’il voit : L’Européen qui débarque en Chine est donc sans doute aliéné, selon vous, de constater que soudain, tous les hommes qu’il voit autour de lui ont les cheveux noirs et raides, les yeux bridés, le teint « jaune » et le système pileux moins fourni que celui des Européens...

Donc, ces caractères que notre voyageur voit soudain autour de lui en quantité universelle forment ce que vous vous refusez à appeler une race, mais qu’il faut pourtant nommer, même si la science la plus sophistiquée est incapable de voir, soi-disant, ce qui saute aux yeux de l’homme le plus ordinaire. 

Bien entendu, tout le monde sera d’accord, je pense, pour convenir que ce qui différencie les races humaines est effectivement infime en comparaison de ce qui fait de toutes ces races une seule et même espèce : Il n’en demeure pas moins vrai que les races existent, et il n’est nul besoin de biologie moléculaire pour le constater.

Mais si cela vous fait plaisir de renouveler le rôle du Tartuffe en clamant « Cachez cette race que je ne saurais voir », continuez à le jouer, mais permettez-moi pour ma part de trouver cela navrant.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès