• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


franc 26 août 2015 07:01

Mais comme il est possible de définir une famille ,un peuple ou une race ,suivant que l’on prend comme propriété de compréhension uniquement des caractères d’ordre physiques ou corporelles ou uniquement des caractères d’ordre éthiques ou de valeurs ,ou un mélange de ces deux sortes de caractères physiques ou spirituels, certains de nos jours sous l’empire de l’idéologie antiraciste ne veulent définir une race ou un peuple que sous l’ordre spirituel par le caractère éthique et nullement sous l’ordre corporel , sur aucun caractère d’ordre physique ni m^me physiologique de l’intellect .

-

Alors quelle est la bonne définition de la race ou du peuple ,celle qui se base uniquement sur le corporel ,uniquement sur le spirituel ou un mélange des deux

-

Mon avis est que la bonne définition doit tenir compte des deux types de caractères ,le caractère physique ou corporel et le caractère éthique ou intellectuel ,parce que il ya un rapport de dépendance ou d’influence entre le caractère physique ou corporel et le caractère culturel ou spirituel en liaison avec la tradition et le déroulement du temps historique .

C’est une vérité expérimentale qu’à un e ethnie ou peuple spécifique avec ses caractères physiques et éthiques propres correspond une culture propre et spécifique .

lepeuple chinois produit nécessairement la culture chinoise qui est qui est différente de la culture africaine qui est elle-même différente de la culture européenne qui est différente de la culture arabe etc.....

il n’ ya que le peuple français avec ses caractères corporels et éthiques propres qui puisse créer la culture française historique spécifique la culture dite gauloise ou gallo-franque ,il n’ y a aucun autre peuple qui puisse créer à l’identité parfaite ou aussi parfaitement bien la culture française spécifique ,c’est un effet scientifique qu’à des causes différentes correspond des effets différents

de même il n’ ya que le peuple chinois avec ses caractères physiques ,physiologiques et éthiques propres  qui puisse créer la culture chinoise ,aucun autre peuple peut créer la culture chinoise aussi bien que le peuple chinois ;

-

Et la culture dépend aussi bien des caractères corporels que des caractères intellectuels ;L’esthétique physique est lié au corporel et la science est liée à l’intellect ,tandis que l’éthique d’une société peut être liée à la fois au goût physique et ’à l’acuité intellectuelle ou de l’intelligence ;;Un peuple qui possède cette qualité génétique spécifique d’être doué en mathématique produit une culture scientifique et technique avancée contrairement à un peuple qui ne possède pas ou peu cette qualité spécifique

 Comme la culture est liée à une forme de goût corporel et sensuel ,de perception esthétique ,de compétence scientifique et de sens éthique , et comme le peuple est déterminé par sa culture spécifique qu’il produit , nécessairement le peuple produisant une culture spécifique est lié à sa constitution physique et physiologique spécifique et à sa qualité intellectuelle et spirituelle propre.

-

de sorte que le peuple ne peut être bien défini et de manière complète que par ses caractères à la fois corporels ,intellectuels et spirituels, autrement dit par ses caractères physique ,physiologiques ,génétiques et éthiques .

-

certes on peut bien définir arbitrairement un peuple ou une nation uniquement que par ses caractères spirituels et de valeurs éthiques communes,mais alors ce serait une autre sorte de peuple ou de nation qui n’ a pas la m^me substance et contenu que celui qui est défini par les caractères à la fois corporels ou physiques ,intellectuels et spirituels . C’est plus une association artificielle plus qu’un peuple naturel ;sans compter que cela ne supprime nullement l’existence de peuples naturels ,ceux qui sont définis de manière classique et académique avec les caractères principalement d’ordre corporels et anciennement ou primitivement constitués par le temps évolutif au rythme de l’histoire .

-

d’autre part les peuples définis artificiellement par abstraction de la constitution naturelle du cours de l’histoire comme association d’ethnies différentes ayant des valeurs éthiques communes se heurtent à la réalité ethnique composée des caractères corporels et physiologiques et psychiques propres et différents qui peuvent s’opposer suivant la force naturelle et extrêmement prégnante et puissante de l’égocentrisme lequel produit l’ethnocentisme qui n’est que l’égocentrisme groupal au niveau ethnique .

-

l’égocentrisme et l’ethnocentrisme ne peuvent être effacés artificiellemnt en voulant déterminer et définir un e notion d e peuple écartant arbitrairement et artificiellement les caractères naturels et spécifique à l’ethnie correspondant au peuple ou rejetant d’un revers d ela main ces différences ethniques ;la réalité revient toujours comme un boomerang. L’exemple le plus frappant et tragique est celui du Rwanda composé de deux ethnies différentes ,les tutsies et le s hutus ,et la guerre civile entre elles qui se termine par un génocide .Et l’histoire suivante montre le caractère absolument prégnant et important des différences de caractères physiques et physiologique ,et de l’intellect .

-

les tutsies sont plutôt de corpulence mince et élancée avec un visage fin et possédant un caractère intellectuel relativement développé ,tandis que les hutus sont plus petits et plus grossier corporellement et moins intellectuels que les tutsies de sorte que les tutsies bien que très minoritaire détiennent le pouvoir de commandement reposant sur leur ascendance intellectuelle. L’opposition entre les deux ethnies provoquée par les forces égocentriques et ethnocentriques exacerbées est quasiment inéluctable avec l’intervention de forces intérieures ou extérieures qui poussent à cet antagonisme ,et qu’il ya it intervention ou influence extérieure n’efface nullement la cause fondamentale et essentielle des forces ethnocentriques agissant naturellement par la différence ethnique qui produit l’opposition intrinsèque atavique et psychologique due à instinct naturel psychique de conservation.

-

Ainsi que le montre l’histoire pendant le génocide de cette famille rwandaise composé d’un mari tutsie et de sa femme hutu.Cette famille unie et aimante a vécu heureuse jusqu’à l’évènement du de la guerre civile entre les deux ethnies différente et le génocide des tutsies par les hutus .Et bien la femme hutu a poignardé son mari tutsie lorsqu’il avait le dos tourné ;la différence ethnique s’est révélee dans ces circonstances plus forte que la valeur commune .

-

A bon entendeur salut.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès