• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Internaute (---.---.23.59) 29 décembre 2006 20:30

L’Euro est mal parti mais il peut finir bien.

« Faute d’avoir suscité une réelle dynamique économique, et, par ricochet, créé un enrichissement collectif,... » Vous mettez la charrue avant les boeufs. Ce n’est jamais la monnaie qui fait avancer l’économie mais l’inverse. On ne peut donc pas attendre de l’Euro qu’il provoque une dynamique économique.

« Pour les eurocrates, l’euro a pour fonction d’apporter, à travers la monnaie unique, une cohésion des politiques économiques des membres de l’Union européenne... » L’indépendance de la BCE était sensé éviter l’inflation et maintenir une monnaie forte. Malheureusement nos enarques ont vite compris que faute d’imprimer des billets on obtenait le même résultat avec la dette. Depuis l’Euro, les pays européens ont vu leur dette augmenter fortement. La bonne gestion aurait voulu qu’on cesse les déficits.

L’Euro aurait pû être un vecteur d’intégration et développer le sentiment d’appartenance à une maison commune à condition qu’il fasse vibrer la corde historique. Au lieu de cela tout ce qui a contribué à notre histoire collective, figures illustres et monuments, est gommé. Les euros sont de simples billets de Monopoly, froids, moches et limités à leur fonction de paiment.

L’Iran va sauver l’Euro ! Amadinejad vient de décider de convertir ses dollars en euros et de vendre son pétrole en euros. Cela fait longtemps que l’UE aurait dû imposer l’Euro comme monnaie d’échange. Les chinois aussi, sentant le vent tourner, investissent de plus en plus en euros.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès