• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Spider 18 septembre 2015 09:10

Il faudrait un peu rétablir la vérité sur ces migrants et notamment sur les Syriens, Erythréens et Soudanais.
Actuellement, en ce qui concerne la Syrie, un médecin de guerre, Raphael Pitti, ex-militaire qui a une longue expérience en médecine de guerre et qui intervient depuis le début de la guerre en Syrie, disait hier en interview qu’il n’y avait pratiquement aucune ONG en Syrie, seulement quelques rares médecins volontaires se rendant sur place pour former des équipes de soin dans les hôpitaux car tous les médecins, chirurgiens ont fui et il ne reste que les étudiants en médecine qui, eux, n’ont pas pu fuir ainsi que de rares volontaires secouristes syrien, dont beaucoup de femmes, pour faire les soins infirmiers.
Il disait aussi qu’à l’heure actuelle pratiquement plus personne ne sortait de Syrie car les frontières avec la Turquie, le Liban et la Jordanie sont fermées et qu’hormis sortir de Syrie par la mer, ce qui n’est guère possible, il n’y avait plus d’autre possibilité.
Il disait aussi que ces migrants n’étaient plus des réfugiés à proprement parler.puisqu’ils étaient déjà réfugiés soit en Turquie, soit au Liban ou en Jordanie.

Voilà la vérité de ce qui se passe actuellement sur place avec la Syrie. Alors que peut-on en déduire de ces dernières informations :

  • déjà que ceux qui sont actuellement en Turquie ont fui la Syrie surtout depuis la prise de Kobané par l’E.I. donc depuis au moins 1 an et pour certains, qui ont fui depuis le début de la guerre en Syrie, donc depuis 4 ans .. ce qui explique sûrement la relative bonne forme de beaucoup qu’on voit dans tous les reportages .. et ce sont uniquement ceux là qu’on retrouve aux frontières de la Hongrie, la Croatie, l’Allemagne, l’Italie etc .. et pas ceux qui viennent de sortir de Syrie.
    Alors certes, ils sont sans doute en Turquie ou au Liban parqués dans des camps avec peu de possibilité de travailler et d’avenir, mais bon au moins ils n’étaient plus dans un environnement de guerre.
    Ceci explique aussi pourquoi ces migrants deviennent agressifs et refusent d’aller dans des camps pour aller où ils veulent, c’est à dire en Allemagne qui a ouvert les vannes.
  • Comme l’a dit ce médecin, ce ne sont plus des réfugiés à proprement parler, puisqu’ils étaient sortis de Syrie donc de la guerre.
    Alors bien sûr, cela ne veut pas dire qu’on ne doit pas accueillir de réfugiés syriens car la Turquie et le Liban sont débordés et on ne peut pas laisser ces pays se débrouiller tout seul avec tous ces Syriens, mais pourquoi a t’on laissé pourrir cette situation depuis au moins 4 ans ? Il faut aussi que l’Europe participe au financement et à l’accueil dans ces camps en Turquie et au Liban car il est évident qu’ils ne peuvent faire face seuls et c’est là-bas qu’il faut faire le tri dans les véritables réfugiés et d’autant plus que tous ces migrants, en majorité des hommes ont aussi une famille restée en Turquie et qui viendront aussi par regroupement familial.

Pour le cas des Soudanais et Erythréens, il faudrait aussi que les médias arrêtent de tout mélanger, car leur cas est différent. Déjà ces migrants ont sans doute emprunté la route de la Libye, l"Italie ou la Grèce. Tous ces migrants étaient autrefois retenus par la Libye, mais maintenant qu’il y a le chaos en Libye où sont allés se pavaner BHL et Sarko .. Parmi ceux-là, il n’y a sans doute pas que des Soudanais ou des Erythréens mais sans doute des migrants économiques venant d’autres pays d’Afrique comme le Nigéria ou le Congo qui ne sont pas des pays en guerre.

Bref, beaucoup de désinformation dans cette histoire des migrants et on paie aussi l’immobilisme de nos dirigeants européens qui n’ont rien fait et ont laissé pourrir la situation, ce qu’ils se gardent bien de dire. Ce que nos dirigeants européens se gardent bien de dire aussi, c’est qu’ils font tous cavalier seul et notamment l’Allemagne qui a créé cet appel d’air en disant qu’elle pouvait en accueillir 800.000 et entendons nous, pas par pure humanité ou charité, mais plutôt par un sombre calcul économique.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès