• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Depositaire 27 septembre 2015 14:24

L’article, pas certains côtés est très pertinent, mais effectivement, à se concentrer sur daesh on oublie qui et quoi l’ont créé.

Certains commentaires sont aussi très pertinents en montrant le rôle de l’Occident et des pétromonarchies du Golfe, en réalité, celui des multinationales prédatrices qui veulent dominer l’humanité à leur profit.

Par contre, il y a deux points qui sont à la fois absents de l’analyse et le symptôme d’une incompréhension profonde de la nature du problème mis sur le compte de quelque chose qui n’existe pas.

Je passerai sur le commentaire de Massada le sioniste quia tout intérêt à détourner l’attention des innombrables crimes et monstruosités causés par israël. Pour ce faire rien ne vaut « casser du sucre » sur le dos de l’Islam. C’est très en vogue en ce moment !

Donc pour revenir au problème essentiel, ce qui manque à ces analyses, c’est le point de vue oriental. tout est vu au point de vue occidental. Cela a comme un relent de néo colonialisme « nous, les civilisés, eux les barbares » !

Un commentateur a bien souligné le fait que même si on anéantissait tous les pays musulmans, le problème réapparaitrait car il est en nous, dans notre modèle de société.

Pour rappel, le commerce de la mort, fabrication des armes, vente, usage, guerres, surveillance, etc. A été évalué à 9,37 trilliards de dollars, c’est à dire que pour tuer, on dépense 9, 37 millions de milliards de dollars ! Vous ne pensez pas que les multinationales de l’armement vont laisser tomber un tel pactole ! Plus il y a de sang, mieux c’est. Elles sont comme le mythique vampire qui se nourrit de sang. il lui en faut toujours plus. Et, bien sur, derrière ces multinationales, il y a les banques.

Mais, au point de vue oriental, quelle est la vision de ces peuples ? Ils constatent que la plupart de leurs pays sont dominés par des dictatures au service de l’Occident et de ses multinationales prédatrices. Pour permettre un train de vie luxueux d’une minorité de personnes, ces multinationales viennent piller et saccager ces pays sans vergogne et s’ils résistent, alors on déclenche un coup d’état pour mettre au pouvoir une marionnette au service de l’Occident ou on détruit le pays comme en Afghanistan, Irak et Libye. Sans compter l’injustice, mot qui est un euphémisme, du peuple palestinien qui subit un véritable génocide physique et culturel de la part de ces voyous sionistes venus d’Europe, donc d’Occident au nom d’une prétention dont la haute fantaisie n’a d’égale que le degré de falsification de l’histoire, (il serait bien que le sieur Massada nous explique un peu cette histoire et d’où elle tire sa légitimité : « le peuple élu qui revient sur sa terre qui lui aurait été donnée par Dieu » !).

Comment voulez-vous qu’il n’y ait pas de rancœur chez ces peuples ? C’est normal.

Mais, et c’est là tout le degré de machiavélisme de l’Occident, qui voulant faire d’une pierre deux coups et constatant que dans ces pays qui résistent ou résistaient à la prédation occidentale, la force dominante était l’Islam avec sa haute valeur éducative et ses valeurs universelles. Le processus ne date pas d’hier. Il y a eu la colonisation qui a duré un temps, mais qui n’était pas la solution puisque les peuples ont réussi à s’en débarrasser, mais en Arabie est née une hérésie au dix septième siècle qui, comme beaucoup d’hérésies de ce genre aurait pu disparaître aussi vite qu’elle est née, mais quia eu la faveur des puissances occidentales, en particulier américaine, qui a vu là une magnifique opportunité pour détruire l’Islam de l’intérieur. Cette hérésie, le wahhabisme, en l’occurrence n’est qu’une vision caricaturale de l’Islam.

Et ce daesh a été créé à la fois pour détruire la cohésion des pays qui résistent à la prédation de l’oligarchie mondiale occidentale et détruite toute référence aux valeurs essentielles, spirituelles, de l’humanité. Ce pourquoi, tôt ou tard il va sévir en Europe.

La solution de tout ces problèmes n’est pas dans l’éradication de l’Islam, au contraire, pas plus que celle des religions comme @elpepe obsédé par sa haine du religieux en général et de l’Islam en particulier, (ce qui relève de la psychiatrie, à ce point là), mais dans le retour aux hautes valeurs véhiculées par les religions dans leur enseignement fondamental. Ce qui est très différent.

En réalité, les reproches, parfois effectivement justifiés, faits aux religions ne sont en fait que l’accent mis sur l’instrumentalisation de la religion à des fins politiques ou de domination en général. Les mouvances comme daesh ou le front en-nosra ne sont que cela. Ils n’ont rien à voir avec l’Islam. Et tant que l’on n’est pas sorti de cette propagande insidieuse qui veut nous faire croire le contraire, jamais on ne résoudra le problème de fond. Et pour l’Occident, il devrait revenir à ces hautes valeurs universelles de sagesse, de fraternité, de respect de l’autre quelque soit sa religion, sa culture, sa race, dans la sacralité de la vie, donc du respect de toute vie, dans le respect et la gestion saine et sage des ressources de la nature au lieu d’agir en prédateur/saccageur, et dans le bien vivre ensemble. Ce n’est ni dans le repli sur soi ni dans le rejet de l’autre parce que différent qu’il faut agir, ça c’est la propagande insidieuse de l’oligarchie veut nous faire gober et je constate que bien des gens tombent dans ce piège. pour il suffit d’étudier objectivement ces valeurs universelles pour voir que la solution est là et nulle part ailleurs.

En conclusion, je voudrais mettre tous les lecteurs et commentateurs devant eux-mêmes : regardez les solutions que vous préconisez pour résoudre ce problème : L’exclusion, la destruction, l’éradication des sources des valeurs essentielles de l’humanité, bref, de la violence,encore de la violence et toujours de la violence ! Comment pouvez-vous espérer une seconde amener la paix par al violence ? Où sont les propositions de paix, de sagesse, d’unité, de bien vivre ensemble dans vos propos ?
 
On peut comprendre un Massada, après tout lui c’est un sioniste qui a la violence dans le sang, il est totalement conditionné par cette idéologie mortifère sioniste et complètement imperméable à tout argument sain, mais ce n’est pas le cas de tout le monde, alors commencez par envisager des solutions de paix, de sagesse et d’unité au lieu d’exclure a priori !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès