• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Céline Ertalif Céline Ertalif 9 octobre 2015 10:49

@JL Internet est un instrument qui permet de prendre la parole, ce n’est cependant pas si facile que cela de la faire entendre. Cela dit, Sarkosy dit bien que cela gêne déjà ceux qui en disposaient tout seul et de droit avec les medias du 20ème siècle par leur position institutionnelle.


Sur le fond de ta question, je constate qu’avant de faire des propositions institutionnelles, il faut mettre en oeuvre des collaborations communautaires. Sans dénier ni les intentions ni les mérites d’Étienne Chouard, je constate qu’il est l’héritier de la sphère militante très imprégnée de culture protestataire. Et je vois que les groupes locaux qui savent développer une culture sociale collaborative construisent une pensée plus opérationnelle et pas moins politique.

Au fond, je pense qu’on se tourne aisément vers le « penser global » alors que pour construire le futur dans un sens démocratique, il faut surtout trouver les méthodes pour « agir local » ou sectoriellement. Je peux citer le mouvement colibris qui va dans cette direction ou encore ce que fait http://www.a-brest.net/. Le dernier lien dans l’article ci-dessus vient d’ailleurs de Brestois qui expliquent précisément les difficultés des élus locaux à mener une action par rapport à l’économie collaborative. Je le redonne. On y voit parfaitement que la réflexion de ces acteurs du développement collaboratif a quitté les rives de l’incantation pour atteindre celles de l’action.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès