• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


gogoRat gogoRat 12 octobre 2015 17:23

Nota Bene !
 en France, la mode actuelle des référendum en entreprise pourrait aussi illustrer le risque d’une fausse visée ou visée fausse, prétendument démocratique.
 ( cf http://www.latribune.fr/economie/france/le-referendum-en-entreprise-une-arme-anti-syndicats-511953.html
cette citation toute seule en dit long ! :
  « Alors, le referendum, arme absolue pour légitimer une décision d’entreprise ? » )

 Point sur les i : il ne suffit pas que le nom de la technique utilisée soit, à tort ou à raison, réputé ’démocratique’ (cf référendum, vote, tirage au sort ...) pour obtenir une garantie de démocratie.
 Dans un contexte de chantage à l’emploi, de risque patent de précarisation, à quoi riment ces référendums ? Peuvent-ils seulement illusionner ?
 ’Facts do not cease to exist because they are ignored’ disait l’auteur du « Meilleur des mondes »

 Dès lors que la technique utilisée n’est pas généralisée dans toute la population autant que dans toute la durée du temps (de façon asynchrone plutôt que par des synchronismes savamment concoctés), dès lors que cette technique n’est pas co-inventée, maintenue, pilotée par toute la population qui la maîtrisera parce qu’elle se la sera vraiment appropriée, les vrais démocrates peuvent craindre l’embrouille.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès