• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Gilles Mérivac Gilles Mérivac 21 octobre 2015 16:13

@howahkan Hotah
Bonjour howahkan ,
J’ai essayé de te lire, mais tu mélanges tellement les réflexions avec le ressenti qu’il est difficile de trouver un fil conducteur, ce que tu reconnais implicitement à la fin du commentaire (t’inquiète c’est que des conneries). Je ne crois pas, mais comme nos anciens auraient dit, tout cela est mal fagoté.
Alors voilà les points de convergence que j’ai trouvé :
- Notre cerveau déforme sans cesse la vérité ou nous ment pour nous protéger, c’est pourquoi il faut toujours avoir un doute au fond de soi sur la validité des idées que nous émettons. Il arrive même que le cerveau, ne trouvant pas d’autre solution, fasse basculer son possesseur dans la folie.
- Non seulement nous ne nous connaissons pas vraiment, mais nous ne savons même pas quelles sont nos capacités que nous découvrons souvent par hasard. En conséquence, je ne sais rien de la nature profonde de l’homme.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès