• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Pierre Régnier Pierre Régnier 22 novembre 2015 11:53

@popov

D’accord sur ces deux commentaires, popov. Mais ce qui est révoltant, dans le dogmatique dolorisme catholique, c’est la persistance à vouloir attribuer à une volonté « de Dieu son Père » le sacrifice de Jésus sur la croix, « pour effacer les péchés du monde ».

 

Moi je vois en Jésus un juif particulièrement croyant, mais aussi particulièrement imprégné des meilleures valeurs humaines, qui va jusqu’à se sacrifier, accepter de mourir sous la torture, plutôt que de renoncer à son engagement militant : faire disparaître de la conscience de ses co-religionnaires cette épouvantable croyance dans la volonté de Dieu de faire massacrer "pour de bonnes raisons".

 

Exactement le contraire de ce que les dogmatiques fondamentalistes qui dirigent toujours l’église catholique continuent d’enseigner et de justifier. C’est pourquoi je dis  que les chrétiens d’aujourd’hui - évidemment pas les « évangélistes » sectaires dont la mentalité est proche de celle des musulmans violents - ont un rôle capital à jouer dans le contexte contemporain  : mettre fin à la trahison de Jésus par leur église, afin que les musulmans meurtriers aient au moins sous les yeux un exemple de religion réellement pacifiante, réellement humaniste, réellement exemplaire pour le genre humain.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès