• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Aristide Aristide 23 décembre 2015 15:31

@niellu leca


Droit du sang assez particulier, des aïeux corses aussi loin que l’on peut remonter ? C’est à dire l’exigence d’un arbre généalogique exempt de toute liaison avec un « non corse », enfin à savoir comment on fait pour dire que son aïeul est corse lui-même ? Je passe sur le nombre de générations exigées. En fait, des études généalogiques sur des générations avec toutes les branches ... Et celui qui a épousé l’italienne de passage, celle qui est tombé dans les bras du maure, pire celle qui a épousé un douanier mi-corse mi-chtimi ou le pied noir de la plaine orientale, ... Un travail de titan ..

Droit du sol, d’accord. Plus ceux qui y résident donc.

C’est le « pourvu » qui est aussi très gênant, parce que juger de l’amour pour le pays, etc ... me semble une notion assez vague et assez difficile à appréhender.

Par exemple, les gendarmes corses, les instituteurs corses, les contrôleurs des impôts corses et autres fonctionnaires corses sont-ils corses ? Il servent un Etat que vous jugez responsable de tout vos déboires. Ils seraient exclus d’une consultation ?



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès