• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


bakerstreet bakerstreet 7 janvier 2016 17:49

@Olivier Perriet
 Sans doute faut il accepter certaines contradictions, et regarder loin devant soi, sans trop regarder les chiens qui aboient sur le coté, c’est comme ça que le motard s’en sort, et négocie au mieux les virages...Quoi qu’il en soit, nous ne sommes pas assez savant pour savoir comment vont dériver certaines courbes. Le destin de Charlie s’apparente à mon avis, et j’en avais déjà assez peur hier, à celui de Vincent Lambert, qu’on maintient en vie grâce à un lourd appareillage. L’humour déserte les plaques commémoratives. Cabu et Cavanna,qu’en avait déjà gros sur la patate avec la récupération de val, en ricanerait de dépit.

Autant par contre le combat de notre dame des landes m’apparaît lumineux, sans source d’hésitation et de tergiversation, tant les faits sont accablants.... Faire écho aux pires moments de l’histoire, quand la menace d’un monde totalitaire se greffe de son pire cortège : Déportation des habitants, déni des intérêts collectifs, contre courant complet par rapport à ces opinions affichés ( la cop) trafic d’influences, magouilles, pressions, manipulation des médias, occultation des enjeux, mise en coupe des intérêts collectifs vers un lobby privé, éradication d’espèces sauvages menacés...
Le suicide d’un débile, criant allah akbar, cette après midi, tétanisant encore les médias, ne va arranger l’affaire. Nous voilà dans un état qui jongle et entretient la stupeur, la sidération, et risque demain de transformer en terroriste potentiel, tout militantisme, réflexe d’indignation civique. Seuls les discours de notre président babar, « plein de pensées pour les victimes », du moins certaines victimes admises, rythme l’endormissent et la mise en coupe de la démocratie.
 Il y a 70 ans les villes étaient noyés sous des blitz, et pourtant les habitants de Londres, refusaient de changer quoi que se soit à leur vie, continuaient à fréquenter des bibliothèques, où c’est vrai on ne trouvait pas Charlie, et même pas encore Orwell, qui avait pronostiquer cette forme de totalitarisme insidieux, fait de manipulation et de stratégies savantes, faisant reculer la vraie culture, pour installer un ersatz de démocratie. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès