• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


leypanou 16 janvier 2016 13:18

@César Castique
les gens s’identifient aux victimes, parce qu’ils auraient pu en occuper la place : comment peut-on s’identifier à quelqu’un qui est mort alors qu’on est vivant ?

J’ai un copain -qui joue de la guitare- qui est allé au Bataclan ce jour-là : même lui, qui est vivant, je ne m’identifie pas à lui ; c’est un fêtard, je ne le suis pas.

Donc, votre identification est un peu tirée sur les cheveux.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès