• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


En réponse à :


Antoine 27 janvier 2016 23:57

@Fergus
Non, Fergus, leurs compositions sont très différentes. Pour éviter la gratuité d’une affirmation, quelques exemples exclusivement propres à Mozart : la conception de la musique subjective, l’utilisation des gammes modales dans la scène du commandeur et l’orchestre dégingandé du final du premier acte du Don Juan, les tournures mélancoliques dans les opéras gais, le fugato échevelé du final de la 41ème qui mêlent tous les motifs simultanément, l’art de suggérer des émotions avec des procédés subtils qui n’ont rien à voir avec un simple accompagnement de jolies mélodies, etc..., bref, de quoi écrire dix mille pages...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Palmarès